Réveillez l'entrepreneur qui sommeille en vous / Startupeers.co

< Retour

M'inscrire /

Me connecter

Ergonomie : une discipline à forte valeur ajoutée.

Ergonomie : une discipline à forte valeur ajoutée.

Une fois n’est pas coutume, je ne vais pas parler d’ergonomie web & mobile mais d’ergonomie dans le monde réel en prenant le cas d’un objet tangible : la boite de médicament. Je ne pense pas me tromper en disant que nous avons tous pesté plusieurs fois sur le coté loi de la tartine beurrée de la notice papier qui ne se trouve jamais là ou l’on aimerait qu’elle soit. En effet, lorsque vous voulez accéder directement au médicament la boite s’ouvre forcément du coté ou la notice en obstrue l’accès, lorsque vous voulez ranger la plaquette la notice vient se froisser et l’empêche d’entrer complètement, lorsque vous chercher cette notice vous vous souvenez que vous l’avez jetée à la poubelle la dernière fois, etc. Allez savoir pourquoi, ces boites n’ont pas évoluées depuis au moins aussi loin que remontent mes souvenirs d’enfants (20-25 ans) et probablement depuis leur création. Faciliter l’accès au médicament et à la notice, ainsi que leur rangement, est certainement un détail insignifiant pour l’industrie pharmaceutique mais un détail qui compte énormément comme vous allez le constater. L’exemple de ce nouveau modèle de boite que j’ai eu entre les mains illustre très bien la grande richesse apportée par une approche ergonomie / UX (expérience utilisateur). En effet, au delà du fait que la boite est facile à ouvrir et la notice facile à ranger, vous remarquerez que : la notice reste toujours avec les médicaments la notice est facilement consultable les médicaments sont accessibles en 2 secondes les médicaments sont toujours proprement rangés …   Bref, comme vous le constatez non seulement la boite est...
Retour vers le futur, l’exemple à ne pas suivre en 2011 en terme d’ergonomie !

Retour vers le futur, l’exemple à ne pas suivre en 2011 en terme d’ergonomie !

Avez vous déjà eu l'impression de vous retrouver dans un mauvais rêve réunissant le pire des années 80 ? Moi oui, et pas plus tard que vendredi dernier ! Je vous propose de découvrir la raison de ce voyage temporel, copies écran à l'appui, ainsi que le contexte pour les courageux qui voudront bien le lire (car il s'agit bien de faits réels). Ma Delorean. Je laisse la place à cette œuvre d'art, subtil équilibre entre ergonomie, design épuré et style années 80 ! Je pense que comme moi vous resterez sans voie devant cette superbe démonstration des "mauvaises pratiques" à abandonner définitivement en 2011 si ça n'a pas été fait 10 ans plus tôt. Ayant le souffle coupé par tant de beauté, je n'ai ajouté que quelques commentaires succincts aux copies écran sur lesquelles je vous invite à cliquer pour une visualisation plein écran. La cerise sur le gâteau est à mon sens ce message s'ouvrant dans une popup à chaque clic sur l'un des nombreux boutons "abandonner" ou "abandonner & menu". Je vous laisse imaginer le gain de temps associé.. Il était une fois… Cette histoire a commencé bien avant que l'on me transmette l'url de cet intranet en me demandant mon avis. J'y reviendrais un peu plus loin. En le découvrant, passé l'infarctus et la période d'hébétude à me répéter "c'est pas possible, je rêve !", j'ai dû me résoudre à l'évidence : contrairement à Marty je n'ai pas voyagé dans le temps en lançant ce site ! Et pourtant, les copies d'écran que j'ai réalisé n'auraient pas dépareillé dans un SI moderne dans les années...
Une application simple et efficace de la loi de Fitts.

Une application simple et efficace de la loi de Fitts.

Je suis un utilisateur plutôt exigeant en général, très exigeant en particulier lorsqu’il s’agit des outils que j’utilise quotidiennement. Le cas de l’iPhone est assez emblématique car il est pour ainsi dire « greffé » à ma main en permanence (j’exagère à peine, mais rassurez vous je sais déconnecter quand il le faut). Entre les usages liés au boulot (prise de rdv, gestion des taches, …) et à ma vie numérique (veille IT, blogging et média-sociaux, …), il carbure à plein régime toute la journée. De fait, les fonctionnalités peu ergonomiques ou optimisables par rapport à mon usage me sautent aux yeux très rapidement et malheureusement je ne peux m’empêcher de m’en faire la remarque à chaque fois que je les utilise. Pourtant, il suffit parfois d’une simple astuce pour « mieux vivre » certains usages. Dans les lectures sur l’ergonomie, l’architecture de l’information, l’user experience, … la loi de Fitts est un des éléments fondateurs de la réflexion sur l’utilisabilité. Elle pose le postulat suivant : le temps requis pour atteindre une cible est proportionnel à la distance entre le point de départ et la cible, et inversement proportionnel à la taille de la zone de destination. En résumé : plus un élément est gros et proche, plus il est rapide à atteindre. Je partage dans ce billet une application pratique de la loi de Fitts qui m’a permis d’améliorer l’utilisabilité de l’interface de l’iPhone dans mes usages quotidiens. L’usage à améliorer : l’utilisation des dossiers. Avant l’arrivée des dossiers pour classer les apps sur l’iPhone, je pestais régulièrement sur l’absence de cette fonctionnalité indispensable (et dont la possibilité offerte par le jailbreak...