Réveillez l'entrepreneur qui sommeille en vous / Startupeers.co

< Retour

M'inscrire /

Me connecter

Deapz : partagez vos lieux favoris avec vos amis et vos proches.

Deapz : partagez vos lieux favoris avec vos amis et vos proches.

Partagez votre monde, telle est la promesse de la nouvelle App iPhone DEAPZ lancée par Fabien Bouchard, le fondateur du magazine en ligne uFunk. Partant du constat qu’il manquait un service lui permettant de lister l’ensemble de ses lieux favoris et de les partager avec ses amis, Fabien a décidé de se lancer dans sa réalisation ! Pour la petite histoire, lorsqu’il s’est lancé dans ce projet Fabien n’avait aucune compétence en développement iOS. Il les a tout simplement acquises en suivant les cours en ligne de l’université de Stanford et a été opérationnel en quelques mois ! Au lancement l’App s’ouvre sur le flux des lieux favoris partagé par vos followers, flux dont le design ne perturbera pas les habitués des réseaux sociaux et qui permet de rapidement liker, commenter, mettre en favoris un lieu. Une vue carte est également disponible et propose un mode de recherche & filtrage particulièrement bien pensé. Enfin, partager un lieu est également d’une grande simplicité : une position sur la carte + une ou plusieurs photos + un court texte + quelques options facultatives et le tour est joué ! DEAPZ permet également à chaque membre de générer automatiquement une carte de ses lieux favoris accessible en ligne sur deapz.com et qui peut être facilement partagée sur Facebook, Twitter & cie (voir ici la carte de Fabien). En résumé : DEAPZ permet de partager en quelques instants un lieu qui vous plait, que vous vous y trouviez ou non, et de trouver une adresse sympathique à l’aide d’une liste de critères très complète ! Téléchargez gratuitement DEAPZ sur...
État des lieux des réseaux sociaux professionnels.

État des lieux des réseaux sociaux professionnels.

Les réseaux sociaux professionnels font partie de notre quotidien depuis plusieurs années, et leurs usages sont aujourd’hui en pleine explosion. Cette importance grandissante force recruteurs et entreprises à revoir leurs méthodes de recrutement afin d’en exploiter toute la puissance, ces derniers étant considérés comme le troisième canal de recrutement après le bouche à oreille et Pôle Emploi !  Haikusages vous propose d’en apprendre plus sur le sujet grâce à cette infographie résumant l’enquête qu’Harris Interactive a mené pour Viadeo et l’ACCE auprès de 600 personnes représentatives des actifs français, et 400 recruteurs et dirigeants d’entreprise françaises. Quelques chiffres particulièrement intéressants coté membres actifs : ils représentent un quart de la population active (28%) et sont pour 80% des utilisateurs réguliers. ils l’utilisent en majorité pour entrer en contact (59%) et s’informer (51%) sur d’autres membres ils y obtiennent des informations utiles sur des secteurs et entreprises (78%) ils pensent que ces réseaux permettent de personnaliser les relations entre les recruteurs et eux (63%) ils trouvent que l’image de ces réseaux est meilleure que celle des acteurs classique du recrutement ils attendent des évolutions spécifiques relatives au marché de l’emploi (76%) comme par exemple pouvoir chatter avec un recruteur (36%) ou avoir accès à des services personnalisés (32%) Quelques chiffres particulièrement intéressants coté membres recruteurs : ils représentent seulement un quart de la population active des recruteurs (26%) et ne sont pas pour 79% des utilisateurs réguliers ils l’utilisent en majorité pour se renseigner sur un candidat (45%) et entrer en contact avec des membres (24%) ils y obtiennent des informations utiles sur des secteurs et entreprises (78%) ils estiment que ces réseaux...
Lab Postal 2013 : 3 startups à ne surtout pas manquer

Lab Postal 2013 : 3 startups à ne surtout pas manquer

Haikusages a eu la chance d’être invité cette année au Lab Postal 2013, la journée de l’innovation du groupe La Poste, dont les conférences et ateliers étaient très inspirants. Fort de son succès depuis 2009, le Lab Postal se déroulait cette fois ci sur 3 jours et deux lieux, avec comme l’année dernière une sélection de startups présentant produits et prototypes réalisés pour l’occasion. Découvrez sans plus attendre le top 3 haikusages de ces 12 startups sélectionnées par l’équipe de la direction de l’innovation du Groupe (DIDES) qui organisait le Lab Postal. #1 – 2Spark Learning 2Spark propose une solution d’e-learning en SAAS permettant d’améliorer significativement l’appropriation et la mise en oeuvre des connaissances et bonnes pratiques. S’appuyant sur l’approche dite de « l’ancrage des connaissances », 2Spark propose des parcours totalement individualisés s’inscrivant dans le rythme quotidien à l’aide d’un format court et ludique. En effet, le principe est de n’utiliser 2Spark qu’une minute par jour pour répondre à deux questions maximum afin de maximiser la compréhension et la mémorisation. Chaque effort étant récompensé, les utilisateurs se sentent valorisés et participent activement. Le résultat moyen d’ancrage des connaissances est de 80% ! #2 – :snips :snips est une startup big-data spécialisée dans la modélisation contextuelle prédictive pour les entreprises opérant en milieu urbain. Fondée par trois docteurs en bioinformatique, mathématique et physique, :snips a pour particularité d’avoir une approche reposant sur trois axes : la recontextualisation des données issues des comportements en milieu urbain, l’identification de facteurs sous-jascents et l’apprentissage automatique. C’est grâce à ces trois axes d’analyse que le moteur de :snips est capable de prédire un comportement humain donné à un moment donné dans...
L’économie du partage révolutionne notre façon de consommer

L’économie du partage révolutionne notre façon de consommer

L’économie du partage est une nouvelle forme de consommation basée sur l’échange, marchand ou non, de biens et services entre particuliers. En forte croissance depuis quelques années, elle bouleverse aujourd’hui de nombreux domaines hier réservés à des professionnels tels que l’hébergement, le transport, le financement, les services à la personne… Haikusages vous propose de découvrir cette infographie réalisée par PriceMinister, La Poste et Opinionway qui donne une vue d’ensemble du sujet et montre clairement qu’il ne s’agit pas d’un effet de mode mais d’une tendance profonde destinée à durer (pour ceux qui en doutaient). Quelques chiffres particulièrement intéressants : 41% des français internautes proposent ou utilisent au moins un service lié à l’économie du partage, 27% de manière non marchande 60% des vendeurs le font pour améliorer leur revenu, 53% des acheteurs pour faire des économies 40% des non utilisateurs envisagent de bientôt franchir le pas 88% des français pensent que l’économie du partage permet de recréer du lien social 82% des français pensent que l’économie du partage révolutionne notre manière de consommer Lire l’article source sur le blog de...
Et si vous trouviez un stage en télétravail ?

Et si vous trouviez un stage en télétravail ?

L’avenir du stage en entreprise passe par le télétravail, c’est en tout cas ce que pense la toute jeune startup estonienne edumoko qui propose une plateforme de mise en relation entre entreprises et jeunes en recherche de stages ! Il faut croire qu’elle n’est pas la seule à y croire, car l’ancien vice président de la division produits de Yahoo Paul Brody y propose même une offre (en forme de pied de nez à Marissa Mayer peut être). Récemment sélectionnée par l’accélérateur estonien Startup Wise Guys, edumoko devrait sortir assez rapidement de la phase de beta privée dans laquelle elle est encore  et ouvrir son service à tous. En attendant, si vous souhaitez intégrer la beta privée il va vous falloir vous armer d’un peu de patience. Une offre comme celle d’edumoko est elle susceptible de susciter en France un intérêt suffisant pour qu’un business se développe autour ? Pas certain compte tenu du retard de notre pays sur le sujet du travail à distance et les excès de certaines entreprises par rapport aux stages… Il est vrai que le concept de stagiaire est différent selon les pays, et qu’une offre comme celle d’edumoko a plus de chance de générer une traction aux États Unis ou les stagiaires ont une véritable valeur pour l’entreprise car étant potentiellement des futurs employés qualifiés pour le job, qu’en France ou malheureusement les stagiaires sont souvent considérés comme de la main d’oeuvre bon marché et remplaçable. Une startup à suivre néanmoins, et qui illustre parfaitement le dynamisme entrepreneurial des pays de l’est dans le domaine des nouvelles technologies attirant beaucoup de créateurs de startup. S’inscrire à la beta d’edumoko sur...
N’opposons pas innovation de rupture et de continuité : l’exemple du Crédit Agricole.

N’opposons pas innovation de rupture et de continuité : l’exemple du Crédit Agricole.

L’innovation de rupture est souvent considérée comme la seule et unique innovation ayant droit de cité, à tort. Il est vrai qu’il est beaucoup plus facile de lui faire occuper le devant des projecteurs, friands et avides que nous sommes de nouveautés et de surprises. Néanmoins si l’on se place du point de vue de l’utilisateur final, peut importe qu’elle soit de nature disruptive ou incrémentale, toute innovation est à saluer à partir du moment ou elle apporte une réponse pertinente à une frustration importante ou récurrente. Dans le domaine du paiement, les frustrations récurrentes sont nombreuses en France ou l’on est assez en retard au niveau du paiement mobile. Pourtant, que ce soit en Asie, aux États Unis ou en Afrique, il existe de nombreuses solutions adaptées à toutes situations et permettant aux clients de régler leurs achats de manière simple, mais pas (encore) en France. Une bonne partie de ces solutions sont d’ailleurs de véritables innovations de rupture qui exploitent intelligemment des technologies existantes en les détournant de l’usage pour lequel elles ont été conçues, comme le paiement par SMS au Kenya. Innover de manière disruptive n’est en effet pas qu’une question de technologie mais aussi de capacité à mettre en oeuvre une solution adaptée au contexte dans lequel elle s’inscrit. Il n’est en effet pas nécessaire d’utiliser une technologie « de demain » pour apporter une grande valeur ajoutée et répondre parfaitement à un besoin. Pour rattraper ce retard, nous avons besoin d’innovation de rupture mais également d’innovation de continuité. Nous avons besoin d’innovation de rupture, comme Flash’n Pay qui transforme tout smartphone en moyen de paiement, parce que c’est de ça que demain sera fait et que si nos entreprises françaises...
Trouvez la meilleure destination pour vos voyages avec UXPLR !

Trouvez la meilleure destination pour vos voyages avec UXPLR !

Trouvez la destination correspondant le mieux à vos goûts et critères, telle est la promesse de uxplr, une startup découverte récemment qui propose un moteur de recommandation de destination basé sur un grand nombre de critères personnalisables. Après voir indiqué votre point de départ, les dates de départ / retour ainsi que le nombre de personnes et le budget par personne, uxplr vous propose un ensemble de destinations que vous allez pouvoir affiner à l’aide d’une liste de critères très complète allant de la météo aux activités proposées en passant par la nourriture et le type d’hébergement. Ces critères permettent d’affiner la liste et de faciliter votre prise de décision quant à la destination de votre voyage comme si vous étiez aidé par un conseiller d’agence de voyage, bien vu ! Les fiches des destinations mettent en avant les indices liés aux différents critères de filtrage proposé, mais également des vidéos issues de YouTube ainsi que les tweets relatifs à la destination. Encore limité, cet aspect « agrégation de contenu » est une bonne idée de la part d’uxplr et peut permettre de faire la différence par rapport à d’autres services ne proposant des fiches destination finalement assez similaire les unes aux autres et très « éditorialisées ». Autre point intéressant de uxplr qui demande à être creusé néanmoins car encore trop limité dans cette version beta : l’agrégation sociale. Il peut en effet être très intéressant de pouvoir engager la conversation avec d’autres personnes intéressées par la destination ou y étant déjà allé, directement sur les réseaux sociaux concernés plutôt que sur la plateforme elle même. Au delà des améliorations qui sont justement le but d’une version beta,...
You Don’t Need a CRM : Transformez vos prospects en clients !

You Don’t Need a CRM : Transformez vos prospects en clients !

La promesse de You Don’t Need a CRM est de vous aider à transformer vos prospects en clients à l’aide d’une solution cloud intuitive, ergonomique et simple à prendre en main. Conçue par les équipes de Yoolink Pro, une solution de réseaux sociaux d’entreprise dont la particularité est de ne pas noyer ses utilisateurs sous des tonnes de fonctionnalités mais de leur fournir uniquement celles dont ils ont réellement besoin pour collaborer, You Don’t Need a CRM s’inscrit dans la droite ligne de cette approche minimaliste et efficiente. Pensée pour les utilisateurs cibles des CRM, les commerciaux, la solution s’articule autour de la gestion des leads et non des contacts, avec une approche centrée sur le contexte d’usage de ces derniers. Par exemple, tout comme que le meilleur moment pour battre le fer est quand il est chaud, le meilleur moment pour créer un lead dans un CRM est juste après la rencontre du prospect… ce qui tombe bien car avec cette solution, une simple photographie de sa carte de visite avec votre smartphone permet d’enclencher le processus et créer le lead en question ! En résumé, cette solution vous conviendra très certainement si vous pensez comme ses créateurs que : un CRM ne doit pas être une contrainte pour les commerciaux mais un outil qui les aide dans leur travail. l’élément essentiel d’une application commerciale doit être l’opportunité. Les contacts n’étant qu’un moyen d’accès à la problématique. un lead tant qu’il n’est pas closé ne doit pouvoir être que dans deux états : « j’ai quelque chose à faire » et « Je vais avoir quelque chose à faire ». les...
BeanGenius – recevez chaque mois le café qui vous correspond !

BeanGenius – recevez chaque mois le café qui vous correspond !

Recevez chaque les mois le café qui correspond le mieux à vos goûts, telle est la promesse de BeanGenius est une startup découverte récemment qui propose tout simplement des box café personnalisées. Après un rapide questionnaire imagé leur permettant de parfaitement cerner vos goûts en la matière, il suffit de choisir l’abonnement mensuel le plus adapté à la quantité de café que vous consommez et hop, le tour est joué ! Vous recevrez alors chaque mois vos précieux grains de café qu’il ne vous restera plus qu’à moudre et déguster 🙂 Cerise sur le gateau, vous pourrez évaluer les différents café reçus afin d’améliorer le modèle prédictif de BeanGenius et leur permettre de coller au plus près de vos goûts ! Encore en phase de lancement, BeanGenius ne livre pas encore la France, mais leur fondateur m’a indiqué qu’une fois la beta terminée, ce sera le cas. En parlant de la France, nous avons latasse.fr qui propose une offre similaire, au même prix mais sans l’approche « un café toujours à votre goût » (en revanche latasse propose aussi du thé et le café peut être acheté déjà moulu). Bref, si vous êtes passionnés de café il vous faudra encore soit attendre un peu, soit vous diriger vers latasse.fr, soit tenter de lancer un me too pendant qu’il en est encore temps...
Innovez ou disparaissez – l’exemple des taxis face à Uber & Snapcar

Innovez ou disparaissez – l’exemple des taxis face à Uber & Snapcar

Lorsqu’on parle d’innovation, le volet technologique est souvent celui qui vient le plus rapidement à l’esprit alors qu’il n’est en fait qu’une petite partie de ce que recouvre en vérité l’innovation. C’est entre autre pour cela que de nombreux secteurs à très fort potentiel restent dans une forme d’inertie et ne cherchent pas à se remettre en cause, ne serait ce que pour porter un regard en mode « prise de recul » si important en ces temps économiquement troubles. crédit photo : 15marches.fr Un secteur en particulier ne bouge que de manière minime et forcée : celui des taxis. Il s’agit d’un secteur régulé et donc relativement protégé, ce qui peut expliquer cette impression de moindre nécessité quant à la remise en question du métier, des pratiques, etc. Cependant, ces dernières années ont montré que même les secteurs protégés ne sont pas à l’abri de se retrouver « en danger » par l’arrivée d’un nouvel acteur changeant les règles du jeu et redistribuant les cartes à sa manière. Pour les taxis parisiens, cette réalité s’appelle Uber et SnapCar, deux challengers qui viennent marcher sur les plates bandes pourtant bien régulées de ces derniers. Comment font ils ? Ils utilisent les nouveaux moyens technologiques pour s’affranchir des contraintes du régulateur et via l’innovation de service proposer une offre haut de gamme à des prix relativement proches de ceux des taxis (environ 25% de plus). S’affranchir des règles du jeu Pour faire simple, la régulation en France fait que seuls les détenteurs d’une licence de taxi peuvent légalement charger sur la voie publique. En regardant les chiffres, on constate que Paris possède 17 137 taxis en activité...
Page 1 sur 212