Réveillez l'entrepreneur qui sommeille en vous et propulsez vos idées / Startupeers.co

< Retour

M'inscrire /

Me connecter

Mesure de l’utilisabilité des interfaces tactiles : le futur est au finger-tracking

En lisant il y a quelques jours le billet de Frédéric Cavaza présentant 3 études d’utilisabilité de tablettes tactiles, l’une d’elle m’a grandement interpelé. Son auteur y étudie les traces de doigts laissées sur la surface de l’écran après l’utilisation d’une application. J’ai trouvé que cette approche présageait d’un des avenirs des méthodes d’évaluation de l’utilisabilité des applications / sites web sur tablettes tactiles : le finger-tracking.

 

Mesure de l’utilisabilité des interfaces tactiles : le futur est au finger tracking

 

Aujourd’hui, lorsqu’il s’agit d’étudier l’utilisabilité d’une application ou d’un site, l’eye-tracking est une technique souvent utilisée du fait de sa capacité à donner une image fidèle du comportement des utilisateurs tout en permettant une étude qualitative du contenu. Au delà des questionnaires et autres échanges avec les utilisateurs, les mesures non invasives telles que l’eye-tracking permettent de recueillir des informations stratégiques sur la perception de l’utilisateur tout en le laissant libre d’agir sans contraintes autre que le scénario qu’il doit réaliser. Cette analyse peut être enrichie par exemple par la mesure des déplacements et clics de la souris (à ce propos, l’outil de statistiques Seevolution permet de le faire sur votre blog gratuitement), mais la donnée principale est ce que l’utilisateur voit car pour l’ordinateur le sens majoritairement mobilisé est la vue. C’est au travers d’elle que le sens de ce qui est présenté à l’utilisateur transparait.

C’est à ce niveau que se trouve la grande différence entre l’ordinateur tel que nous le connaissons et les tablettes tactiles. En effet, on utilise un ordinateur mais on interagit avec une tablette. Selon mon propre ressenti, les tablettes mobilisent le toucher autant que la vue, et cela ouvre des perspectives très importantes tant du point de vue de la conception des interfaces que de celui de la mesure de leur utilisabilité !

Aujourd’hui on cherche à rendre l’information rapidement identifiable par l’utilisateur et à augmenter l’affordance des éléments d’action tels que les boutons, les champs de saisie, … pour améliorer l’utilisabilité de l’ensemble (je schématise grossièrement).

Demain, on cherchera toujours à rendre l’information rapidement identifiable par l’utilisateur et l’affordance des éléments perceptible, mais en plus on s’attachera à optimiser les gestes nécessaires à l’utilisateur pour arriver à destination.

Le finger-tracking (de manière plus industrialisée que la simple analyse des traces de doigts) permettra de mesurer précisément le parcours gestuel de l’utilisateur et d’en identifier les faiblesses pour améliorer son expérience utilisateur.

Auteur : Fabien Grenet Fabien a effectué 337 contributions sur Startupeers.

Propulseur d'idées passionné par l'innovation et le monde numérique. Fondateur de Startupeers et d'HENSEN conseil, agence qui propose aux startups, PME et grands groupes une approche créative décuplant l’innovation et permettant de passer rapidement de l’idée au produit sur le marché. Geek sur les bords et fan du Japon à ses heures perdues.

2 Comments

  1. Intéressant en effet…
    Je pense que néanmoins, là où se posent les doigts, les yeux les ont précédés :-)
    Il serait intéressant d’avoir une étude sur la différence eye-tracking / finger-tracking. En gros, est-ce que ce que je regarde correspond à là où je clique…

    Reply
  2. Exactement, même si dans bien des cas l’œil précède le doigt, il y a des cas de figure ou le mouvement du doigt se fait de façon instinctive et non « vérifiée » par l’œil.

    Par exemple, l’application twitter que j’utilise (Twitbird pro) permet via des gestes simple comme le « glissé vers le bas » d’actualiser, de revenir à la page précédente, …

    Ces gestes je les fais sans regarder spécifiquement (vision périphérique), et à mon sens cela contribue à améliorer mon expérience utilisateur !

    Une étude plus poussée et croisée finger / eye tracking permettrait très certainement de gagner encore en fluidité d’utilisation.

    Reply

C'est à vous !